Dans un climat post-Brexit, post-Trump et pré-Kazakhgate, gare aux populistes.

Quel topo! Le Brexit se­coue l’Europe, Donald Trump se paie la Mai­son-Blanche, l’extrême droite, la droite extrême, les na­tionalistes et toutes ces choses grossissent en Autriche, en France, en Italie, à l’Est. Chez nous, les digues menacent de céder sous la pression d’événe­ments et de phénomènes conco­mitants : les affres de l’« af­faire » Chodiev-De Decker et le parfum d’un « scandale d’Etat», l’embrouillamini autour du dé­cumul des mandats en Wallonie (les présidents ont rectifié jeu­di), la persistance de la crise, les craintes d’un affaissement du système de protection sociale …

Lire l’article : Le Soir 25/11/2016

Capture d’écran 2016-11-25 à 12.28.27

Share This