Une fois n’est pas coutume, le Parti Populaire soutient une proposition du parti socialiste flamand : l’unification de la Région de Bruxelles-Capitale, qui permettrait de dégager des économies d’échelle et de mieux coordonner les politiques publiques.

Dans l’édition de ce jeudi, le journal Le Soir offre sa une et une pleine page aux socialistes flamands John Crombez et Pascal Smets. Le président du SP.A et son ministre bruxellois de la mobilité proposent de fusionner les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale en une ville unifiée. Un projet de bon sens, présenté comme révolutionnaire par les journalistes, en dépit du fait qu’il figure au programme du Parti Populaire depuis sa fondation en 2010.

Le Parti Populaire et le SP.A ne sont pas d’accord sur tous les détails de cette réforme. Cependant, l’essentiel y est : réaliser des économies d’échelle, coordonner les politiques d’infrastructure, remplacer les intercommunales par des agences régionales et réduire le nombre de mandataires politiques en faisant de Bruxelles une Ville-Région intégrée. Au lieu d’avoir 19 politiques de mobilité, 19 politiques de travaux, de sécurité, d’urbanisme etc.

N’en déplaise aux partisans de l’immobilisme tels qu’Olivier Maingain (Défi), les Bruxellois veulent une région efficace et bien gérée. Seules les fonctions de proximité qui nécessitent un contact entre le citoyen et l’administration, l’état civil par exemple, doivent être maintenues au niveau des 19 communes. Le Parti Populaire, qui milite pour cette réforme depuis le début, soutiendra toute proposition dans ce sens, d’où qu’elle émane.

Share This