L’émission «Au cœur du débat» de Télévesdre revenait hier soir sur l’échec des projets verviétois et sur comment en sortir.

À peine 8 millions d’euros à encore décrocher pour un seul des projets déposés par Verviers pour l’obtention de sub­sides du Feder (Fonds européen de développement régional). Sur un total de 77 millions sollicités.
Et rien pour les deux principaux projets présentés : la réaffectation du Grand Bazar et la restauration du Grand­ Théâtre. Deux projets dont la pertinence n’a pas été remise en cause par les représentants des partis présents au conseil commu­nal (sauf pour le Grand Bazar, que seul Bruno Berrendorf, du PP, veut raser). Pourquoi cet échec ? Et comment s’en relever ? Leurs ré­ponses à lire ci-dessous…

406884515_ID7685456_bazar_p_220558_H3ULK9_0

Lire l’article

Share This