La coopération entre le secrétaire d’État à l’Asile Theo Francken (N-VA) et le Soudan suscite la controverse. Le Parti Populaire soutient l’action de Theo Francken contre l’immigration illégale.

Les critiques pleuvent de toutes parts sur Secrétaire d’État à l’Asile. Certains commentateurs vont jusqu’à comparer l’évènement à la collaboration durant la Seconde Guerre Mondiale. Pourtant, il est utile de rappeler plusieurs choses :

Tout d’abord, des accords de rapatriement similaires ont été négociés avec d’autres pays, notamment le Maroc et le Kazakhstan. De tels accords permettent d’encadrer l’identification et le rapatriement des immigrés présents illégalement sur le territoire tout en prévenant les décisions arbitraires et les conflits avec d’autres pays.

Ensuite, venir d’un pays pauvre et non-démocratique ne suffit pas pour prétendre au statut de réfugié tel que défini dans la Convention de Genève. Pour être réfugié, un ressortissant doit prouver qu’il craint avec raison d’être persécuté du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance sociale ou de ses opinions politiques.

À la Chambre, le Parti Populaire – par la voix de son député Aldo Carcaci – apportera son soutien à Theo Francken et au gouvernement sur cette question.

Share This