Le 2 novembre 1917, Arthur Balfour, ministre britannique des Affaires étrangères, promettait dans une lettre, le soutien du gouvernement britannique à la création d’un « foyer national pour le peuple juif ». Cette déclaration fut la première étape vers la création d’Israël, le seul Etat démocratique du Proche-Orient.

En avance sur son époque, le texte stipulait déjà que « rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civiques et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont jouissent les Juifs dans tout autre pays. » Un siècle plus tard, la promesse est tenue : en Israël, la Loi est la même pour tous les citoyens, qu’ils soient hébreux ou arabes, juifs ou musulmans.

C’est une exception et un exemple précieux dans une région rongée par les conflits ethniques et religieux. Solidaire de toutes les nations libres, le Parti Populaire se joint donc au centième anniversaire de la Déclaration de Balfour et souhaite longue vie à Israël.

Share This