“Ce sera la Flandre qui déterminera les forces en présence au fédéral. Si les Flamands veulent un gouvernement de centre-droit, ils seront ravis de trouver des partenaires francophones qui ont la même vision socio-économique qu’eux. Nos partenaires ? C’est le MR… quoi qu’il en dise. Peut-être le cdH, à voir… Ils n’auront pas le choix si cela s’impose mathématiquement et si c’est la volonté des Flamands.”

Lire l’article de La Libre.be

Share This