“Dénonçant l’amalgame, le PP tient à rappeler que d’autres personnalités, et pas seulement politiques, ont utilisé le bâillon en cours de campagne: Manuel Valls et Thomas Gunzig (pour Amnesty International) sont ainsi cités en exemples. Le parti précise enfin que le bâillon est là pour rappeler l’éviction de Luc Trullemans de RTL-TVI, “victime du politiquement correct.”

Lire l’article de La Libre Belgique

Share This