Le Parti Populaire affirme son soutien aux policiers malmenés et aux commerçants lésés suite aux émeutes de ce samedi soir. Le Parti Populaire dénonce également la dérive du MRAX – dont il veut supprimer les subsides – et recommande l’expulsion des délinquants étrangers et binationaux.

Sous-équipés et sans directive précise, les policiers ont été submergés par les 300 émeutiers. 22 agents ont été blessés. Une fois de plus, les femmes et les hommes courageux qui nous défendent payent de leur santé l’amateurisme et le manque de préparation de nos dirigeants. Le Parti Populaire réaffirme son soutien total aux forces de l’ordre et aux pompiers.

Le Parti Populaire réaffirme aussi son soutien aux commerçants du centre-ville. Après avoir enduré la folie du piétonnier, ceux-ci subissent les exactions des délinquants et l’impréparation des autorités. Personne ne devrait voir le travail de toute une vie s’envoler en une nuit. Les sanctions et les indemnisations doivent être à la hauteur des méfaits commis.

Enfin, le Parti Populaire propose de réaffecter à l’indemnisation des victimes de samedi soir l’argent des subsides versés au MRAX (Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie). Dimanche, le MRAX a en effet publié sur son compte Facebook un post stigmatisant des soi-disant « provocations policières ». Rappelons que Carlos Crespo, le beau-fils de l’ex-bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean Philippe Moureaux, dirige l’association.

Le Parti Populaire soutient les Bruxellois ; ceux qui aiment leur pays, et ceux qui veulent s’intégrer paisiblement en respectant ses lois. Les délinquants doivent être sanctionnés et – s’ils sont de nationalité étrangère ou ont une double-nationalité – expulsés de notre pays.

Avec les Bruxellois contre la racaille!

Parti Populaire: Soutien total aux policiers, pompiers, commerçants et victimes du centre-ville de Bruxelles. Expulsion de la racaille pour permettre l’intégration des étrangers honnêtes. Définancement du MRAX en raison de son attitude hostile à la police.

Publié par Le Peuple sur lundi 13 novembre 2017

Share This