Mercredi après-midi, des centaines de jeunes se sont rassemblés dans le centre de Bruxelles à l’instigation du youtubeur « humoriste » français Vargass92. Le rassemblement, interdit par la loi, a sans surprise dégénéré en émeute. Pour en finir avec l’impunité, le Parti Populaire réclame une politique de tolérance zéro.

Quatre jours après les émeutes de samedi soir qui causèrent des dommages évalués à 31 000 euros, le centre de Bruxelles était à nouveau à la merci des délinquants. D’autres vitrines ont été brisées, d’autres voitures ont été abîmées et les quelques policiers présents sur place étaient débordés. Grâce aux renforts de la police fédérale, 31 délinquants ont été arrêtés.

Le youtubeur Vargass92 – qui n’en est pas à son premier coup d’essai – savait très bien que ce qu’il faisait était illégal et entraînerait une réaction policière. Le sentiment d’impunité est bien réel. Pour y remédier, le Parti Populaire veut une politique de tolérance zéro : comparution immédiate pour les délits flagrants, suppression des allocations familiales pour les mineurs récidivistes et exécution complète de toutes les peines. Les citoyens ont droit à la sécurité.

Share This