Éducation

Pour une école du savoir et de l’effort

 

Il faut revoir en profondeur cet enseignement prétendument égalitaire mais qui nivelle les élèves par le bas. Nous sommes bons derniers aux tests internationaux PISA (la Flandre en tête !) alors que la Fédération Wallonie Bruxelles dépense le plus par élève de toute l’Europe.

Liberté dans le choix de l’établissement scolaire

Le décret inscription doit être supprimé ! Les parents doivent retrouver leur pleine liberté de choix de l’école, en concertation avec le chef d’établissement.

Autonomie de gestion pour les écoles grâce aux chèques éducation

Les écoles bénéficieront d’une totale liberté administrative, pédagogique et de gestion. Elles seront autonomes et cogérées par les parents et les enseignants. En vue de financer les écoles de leur choix, un chèque éducation sera remis aux parents qui le remettront à l’école de leur choix.

Toute distinction entre école publique et privée, entre réseaux, sera abolie.

Des tests régionaux pour évaluer le niveau

Des tests régionaux seront appliqués au sortir de l’école primaire, lors des moyennes et en fin d’étude secondaire au travers d’un examen comparable au baccalauréat.

Les écoles qui ne satisferont pas à un taux de réussite minimum des élèves, à la transmission efficace des savoirs, perdront leur agrément.

Des manuels scolaires comme références

Pour améliorer les chances des élèves provenant de milieux défavorisés et renforcer la formation de base, la transmission des connaissances se basera sur des manuels scolaires simples et bien conçus, au format papier.

Des cours d’éducation civique seront établis dès 6 ans où le respect de l’autre, des aînés, des professeurs, des parents, des institutions, seront enseignés.

Faciliter l’enseignement alterné en entreprise

Les métiers manuels doivent être revalorisés. Dès 15 ans, l’apprentissage en entreprise avec enseignement à temps partiel doit être encouragé. L’enseignement supérieur qui combine étude et expérience professionnelle doit être reconnu et développé.

Le PARTI POPULAIRE récuse le mal nommé « pacte d’excellence », dont le projet de « tronc commun » menace de compromettre les contrats d’apprentissage.

Nos thèmes

Immigration
Stop à l’immigration de masse
Fiscalité
Moins de taxes, plus de pouvoir d’achat
Sécurité
La peur doit changer de camp
Justice
Les victimes d’abord
Bonne gouvernance
La politique n’est pas une profession
Démocratie
Un Etat au service du citoyen, pas l’inverse
Finances
Des dépenses réduites et transparentes
Société
L’islam radical n’a pas sa place chez nous
Solidarité
Une solidarité fondée sur des valeurs communes
Education
Pour une école du savoir et de l’effort
Environnement
Pour une écologie pragmatique
Travail
Des emplois, chez nous
Bien-être animal
Soyons plus humains avec les animaux
Jeunesse
Pour une jeunesse épanouie


+32 2 830 30 14


info@partipopulaire.be


Fondation Populaire
Av. du Houx, 42 - 1170 Bruxelles

En savoir plus
Le président | Sections locales | Bureau politique

Nous soutenir
Faire un don | Boutique | Adhérer

Fondation Populaire

 +32 2 830 30 14

 info@partipopulaire.be

 Av. du Houx, 42 - 1170 Bruxelles


Share This