La Libre | 23 septembre 2012

“Si vous regardez l’étude IPSOS réalisée en 2011 sur la perception de l’immigration, c’est en Belgique, parmi tous les pays du monde sondés, que le rejet de l’immigration est le plus important; 72 % des Belges estiment que l’immigration a été négative pour leur pays. Et 92 % estiment qu’elle a échappé à tout contrôle ces cinq dernières années. En conjuguant les véritables problèmes, et le refus de mettre un nom dessus, c’est comme cela qu’on va vers la stigmatisation. Le Belge veut qu’on traite de l’islamisme. Il veut que l’insécurité soit traitée et qu’on regarde ses causes. Et il veut que cesse l’Etat buffet, celui où on vient se servir sans avoir contribué”.

Relire le débat 

Share This