Chers Amis,

1.

Notre parti grandit et doit se mettre en ordre de marche pour les futures échéances électorales, d’abord communales. C’est la raison pour laquelle le Bureau politique a décidé de revoir les statuts afin de mieux coller à la réalité du terrain. Nous étions 1500 Membres et Adhérents lors des dernières élections, nous serons bientôt 4000 Membres et Adhérents à gérer et coordonner. Par ailleurs, nous allons déposer des listes dans de nombreuses communes. En conséquence, les élections se tiendront au niveau des arrondissements et plus de la province, devenue difficile à gérer pour une seule personne. Dorénavant,chaque Responsable d’arrondissement élu gèrera et coordonnera l’action du Parti Populaire au sein de son arrondissement qui couvrira une bonne quinzaine de communes wallonnes ou bruxelloises.

Les Responsables d’arrondissement désigneront ensuite par consensus un représentant par province qui siègera au Bureau politique. A défaut de consensus, le Responsable de l’arrondissement comptant le plus de membres au sein de chaque province siègera au Bureau politique. Par ailleurs, les membres du Bureau politique ainsi que tous les autres Responsables d’arrondissement élus se réuniront chaque mois dans le cadre d’un nouvel organe, le Bureau politique élargi au sein duquel les questions politiques et l’action et coordination sur le terrain seront débattues.

2.

Nous allons donc organiser immédiatement les élections des nouveaux Responsables d’arrondissement. Le Bureau politique a arrêté la liste et le découpage des arrondissements tenant compte des arrondissements électoraux existants mais aussi de contraintes géographiques et des besoins de développement du parti :

– Hainaut : Arrondissements de Charleroi, Thuin, Mons, Tournai-Ath-Mouscron et Soignies

– Brabant : Arrondissements de Nivelles et Wavre

– Namur : Arrondissements de Namur et Dinant-Philippeville :

– Liège : Arrondissements de Liège, Verviers et Huy-Waremme

– Luxembourg : Arrondissements « sud » (Gaume & Lorraine Belge), « Centre” (Ardennes) et « Nord” (Famenne & Condroz)

– Région de Bruxelles-Capitale

3. Les candidats aux fonctions de Responsable d’arrondissement doivent être Membres en ordre de cotisations depuis au moins un an, résider dans l’Arrondissement dans lequel ils se présentent (sauf dérogation du Bureau politique pour autant que l’on réside dans la province concernée) et être agréés par le Président. Je vous invite donc à m’adresser vos candidatures avec un CV et votre vision et objectifs de développement pour votre arrondissement pour le 4 juin, soit par courrier au siège, soir par mail à modrikamen@partipopulaire.be . Les décisions d’agrégation seront prises pour le 7 juin et les élections organisées du 8 au 18 juin. Seuls les Membres en ordre de cotisation à la date du 24 mai peuvent prendre part au vote.

4. Enfin, mon mandat de Président du parti vient aussi à échéance en octobre de cette année. Il a donc été décidé de procéder également à l’élection statutaire du Président sans délais. Tout candidat à la Présidence doit être membre du Bureau politique ou être présenté par au moins trois membres du Bureau politique ou recevoir le support de 10% des Membres du parti en ordre de cotisation. Le candidat doit être lui-même Membre en ordre de cotisations depuis au moins trois ans. Les élections seront organisées également du 8 au 18 juin. Les lettres de candidature doivent être adressée au Secrétaire général pour le 7 juin au plus tard, soit par courrier au siège du parti soit par e-mail à l’adresse willem.toutenhoofd@partipopulaire.be. Les lettres de soutien signées, conformes aux exigences statutaires, doivent être jointes à cette candidature.

5.

Une fois la nouvelle structure et les équipes mises en place, nous pourrons nous consacrer entièrement à l’action politique et la préparation des élections communales et ensuite régionales, fédérales et européennes dès la rentrée 2017. N’oublions jamais que le Parti Populaire représente la seule force de changement réaliste et organisée pour redresser la Wallonie et Bruxelles. Sinon, ce sera la même politique des partis traditionnels avec leur lot d’abus et de gestion déficiente ou le naufrage communiste. Jamais les citoyens n’auront été autant en attente d’une réelle offre de changement cohérente et déterminée. Nous devons y répondre. L’avenir de nos enfants en dépend !

Très cordialement

Mischaël Modrikamen

Président

 

Share This