Vu de Flandre : le Parti Populaire suivi par la VRT

Mischaël Modrikamen : “nous pensons qu’après deux ans d’allocations, le bénéficiaire doit effectuer un travail au profit de la collectivité, quelques heures par semaine. Chez nous, il n’y a pas de droits sans devoirs.”

Voir le reportage de la VRT