Touche pas à ma caserne

Le Parti Populaire s’oppose à la fermeture des casernes sur le territoire wallon et mènera une action ce vendredi à Arlon et à Marche.

Les casernes d’Arlon, de Bastogne, de Beauvechain et de Florennes sont aujourd’hui menacées –et demain Marche-en-Famenne ?- par les annonces du gouvernement fédéral.

La majorité fédérale entend effectuer des économies drastiques dans le domaine de la Défense. Le ministre Steven Vandeput prévoit de faire 1,5 milliard d’euros d’économie sur le budget de la Défense d’ici 2019 et ceci sans concertation et sans réflexion sur l’impact économique pour les villes accueillant les casernes.

Concrètement, selon les chiffres avancés, la Défense pourrait se voir contrainte de passer de 32.000 soldats à 20.000 en cinq ans, ce qui signifie que les effectifs seront diminués d’1/3. Certaines casernes vont donc probablement devoir fermer.

Les villes et les communes wallonnes, qui vivent de la présence des casernes sur leur territoire, ne doivent pas être les victimes des économies décidées à l’aveugle par les gouvernements !

Une action d’envergure aura lieu ce vendredi 28 novembre 2014 à Arlon et à Marche-en-Famenne afin de marquer notre opposition, de façon pacifiste et ludique, à la fermeture des casernes.

Nous distribuerons des tracts et des autocollants dans Arlon et Marche-en-Famenne.

L’horaire de distribution prévu est le suivant :

– caserne d’Arlon (camp Général-Bastin) à Arlon de 7 à 9 heures

– centre-ville d’Arlon de 9 à 12 heures

– caserne de Marche-en-Famenne (camp Roi Albert) et Marche-en-Famenne de 15 à 16 heures