SONDAGE EXCLUSIF: REJET DES INSTITUTIONS EUROPEENNES, DE L’IMMIGRATION MASSIVE ET DU “POLITIQUEMENT CORRECT”

 Très instructif, ce sondage exclusif réalisé par l’Alliance pour la Démocratie Directe en Europe (ADDE), regroupant le Parti Populaire belge, le UKIP (United Kingdom Independence Party) anglais, Debout la France!, le VNL (Voor Nederrland) néerlandais ou les Démocrates suédois, entre autres.

infographie_poll1

 En tout cas, un pavé dans la mare du politiquement correct et un désaveu des politiques au pouvoir et des médias “officiels”!

Que pensent les citoyens européens de l’Europe, de Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, du choix entre souveraineté nationale ou plus d’Europe, de la Convention des droits de l’Homme ou de l’immigration incontrôlée à laquelle on assiste aujourd’hui?

Massivement, avec des scores écrasants, les citoyens européens confirment les positions des eurosceptiques et singulièrement, en Belgique francophone, du Parti Populaire sur toutes les questions essentielles auxquelles nous sommes confrontés. C’est une gifle infligée aux gouvernements en place et à la Commission Juncker.

 Qu’on en juge:

le sondage a été effectué par l’institut de sondage MAS (Market Analysis & Synthesis) (http://www.masresearch.be), sur un échantillonnage représentatif dans 7 pays européens: Belgique, France, Pays-Bas, Pologne, Lituanie, Tchéquie et Suède.

Une moyenne de 62,4% des européens sondés considèrent que les institutions européennes ne sont pas démocratiques et doivent être profondément réformées. Les plus critiques font partie des pays fondateurs de l’Europe. 86,4% des sondés se sentent avant tout citoyens de leur pays, bien plus qu’européens!

infographie_poll2

infographie_poll3

 Le désaveu de la Commission européenne “de la dernière chance” (sic son président Jean-Claude Juncker) est cinglant : 63% des sondés ne s’estiment pas représentés et/ou défendus par Jean-Claude Juncker. Même l’ancien premier ministre polonais, Donald Tusk, fraîchement nommé à la tête de l’Union européenne est désavoué en Pologne par 56% des polonais! (Il est désavoué par 66,1% des européens sondés).

Très nette également, la demande des populations européennes à un retour vers plus de souveraineté nationale: une moyenne de 55,7% des sondés le demande.

Malgré les soubresauts interminables de l’EUR et la menace de “Grexit”, les européens veulent néanmoins maintenir l’EURO à 70,8%, mais refusent à 75,5% d’encore aider la Grèce.

Enfin, sur le plan de la migration, désastreuse pour notre économie et notre Sécurité sociale, 65% des sondés veulent la fermeture des frontières et le renvoi des migrants chez eux. L’invocation permanente de la convention des Droits de l’Homme est rejetée par 78,2% des européens!

Les thèmes et aspirations qualifiés avec mépris de “populistes” par l’establishment politico-médiatique sont considérés par 76,3% des sondés comme relevant pleinement du débat démocratique légitime.

Et pour la Belgique?

Les résultats du sondage sur la Belgique francophone (1000 personnes sondées) sont proches des moyennes que nous venons de donner.

infographie_poll4

infographie_poll5

– Nous considérons le processus de décision européen comme non démocratique à 74,9%. Nous voulons le maintien de l’Europe, mais revue fondamentalement

– Nous nous sentons plus belges qu’européens à 80,3%. Nous ne nous sentons pas représentés par Jean-Claude Juncker à 74,2%, alors que l’ancien Premier luxembourgeois est un voisin et un ami de la Belgique! C’est tout dire…

– Seuls 24,8% des belges veulent accorder plus de pouvoirs et de compétences à l’Europe, contre 27,3% partisans du statu quo et 47,9% qui veulent un retour à plus de souveraineté nationale.

– Différence nette cependant : les Belges restent de chauds partisans de l’EURO (69%) et ne veulent visiblement pas quitter l’Union européenne. Ce serait sans doute dramatique pour Bruxelles qui doit à la présence de la Commission, du Conseil et du Parlement son statut de capitale européenne.

infographie_poll8

Et le sort des migrants pour les Belges?

Contrairement à ce que voudraient accréditer les organes de presse, comme la RTBF, dont les émissions confinent de plus en plus à de la propagande désespérée, les citoyens belges veulent FERMER les frontières aux migrants à 66,3% “seulement”!

Les Belges veulent aussi la suppression des accords de Schengen et le rétablissement des frontières nationales à 63%. Ils en ont marre de l’évocation permanente de la Convention des Droits de l’Homme par les bien-pensants à 78%…

infographie_poll9

infographie_poll10

Le président du Parti Populaire, Mischaël Modrikamen, un des commanditaires de l’étude au sein de l’ADDE, conclut de ce sondage explosif, que “la population belge se retrouve dans les positions claires prises par le Parti Populaire et refuse l’étiquette de “populistes” collée par les médias aux partis eurosceptiques, en considérant que les questions posées sont les bonnes dans le cadre du débat démocratique (à 79%!).

 « Les Belges veulent de la fermeté et veulent reprendre leur destin en mains. Bien sûr, nous restons européens, bien sûr nous voulons garder l’EURO mais, nous ne voulons plus aider la Grèce à fonds perdus et avant tout, les belges refusent de voir détruit notre système de sécurité sociale par une immigration massive, incontrôlée et qui va détruire nos démocraties”.

infographie_poll11

L.R.

Consultez les résultats du sondage sur le site du Peuple: ICI