RENVOI DE M MUNGO EN CORRECTIONNELLE

Communiqué | 26 septembre 2013

Le Parti Populaire et son président prennent acte avec satisfaction du renvoi de M Mungo devant la 49ième chambre correctionnelle le 23 octobre 2013.

Plainte avait été déposée pour calomnie, diffamation, harcèlement, faux et usage de faux à l’encontre de cet individu qui avait propagé (et propage toujours) de nombreuses fausses rumeurs, faux communiqués et autres informations calomnieuses  en vue de nuire au PP, à ses dirigeants et à leurs familles.

Le PP et M. Modrikamen se constitueront parties civiles à cette occasion. Une partie des dommages et intérêts obtenus seront reversés à une association caritative d’aide aux victimes.

Le président du Parti Populaire a déclaré à cette occasion : « Certains individus pensent que faire de la politique se résume à propager des informations calomnieuses, le plus souvent sous un « courageux » pseudonyme. Quant à nous, nous entendons élever le débat et n’agir que dans l’intérêt des citoyens, en toute transparence. Le mensonge prend l’ascenseur et la vérité, l’escalier mais elle arrive toujours à destination. Ceux qui ont tenté et tentent encore de nous nuire par ce type de comportement feront l’objet de poursuites judiciaires systématiques »

 Lire l’article dans le DH « Mungo renvoyé en correctionnelle »

Lire l’article dans la DH « Aldo Mungo au tribunal le 23 septembre »