Récupérer les uniformes de policiers…

Le député fédéral Aldo Carcaci a posé une question orale ce mercredi 25/2 au ministre de la Sécurité et de l’Intérieur Jan Jambon; la question peut paraître anodine, mais elle est très importante dans la lutte contre le terrorisme. Le député Carcaci a souligné que lors des dernières opérations de perquisitions menées dans le cadre des faits de terrorisme à Verviers, des uniformes de policiers ont été retrouvés.

policier2La découverte de ces “vrais” uniformes de policiers chez des djihadistes a été confirmée. L’histoire nous montre à suffisance des faits de même type et ce, généralement dans le milieu du grand banditisme.

Actuellement, il n’existe aucune circulaire tant fédérale que communale ou zonale qui règlemente « l’après- usage » des pièces de l’uniforme. Tout policier peut commander de nouvelles pièces d’uniforme sans qu’il lui soit demandé de rentrer les anciennes ou de préciser la manière dont il doit s’en débarrasser. Le risque est grand d’être confronté à des personnes malveillantes, qui portent un uniforme sans en avoir l’autorisation. Le député Carcaci a demandé au ministre de légiférer rapidement ou de rédiger une circulaire « GPI » (Geïntegreerde politise – Police intégrée) en la matière pour éviter le risque de voir nos « vrais »policiers face à des personnes revêtues d’un uniforme de policier et ne plus savoir protéger les citoyens efficacement.

Le Ministre J. Jambon a bien noté la suggestion du Parti Populaire, a admis son importance et assuré le député Carcaci qu’il allait s’en occuper et légiférer rapidement.

L.R.