Quand les extrêmes se rencontrent (Moustique)

“Vous voyez l’emploi comme un gâteau qu’on se partage. L’économie est une machine qu’il faut alimenter pour la relancer. Mais regardez surtout le ratio travailleurs/non-actifs. Ils sont 3,9 millions en Belgique à dépendre de revenus sociaux ou de pensions pour 4,5 millions d’actifs, et la tendance augmente. C’est logique puisqu’on vit de plus en plus vieux. Alors, évidemment, je fais la différence entre celui qui a porté des sacs de sable sur son dos et celui qui travaillait dans le confort d’un bureau, mais le bon sens -toujours lui- commande de travailler plus longtemps pour financer le nombre de pensions”.

Lire l’article du Moustique