Le siège de la police serait-il une passoire ? Un élu du PP le prétend, après y avoir pénétré et collé deux affichettes évoquant une explosion. Le maïeur fulmine et le parquet suit l’affaire…

Belgium Anti Terror RaidJeudi dernier, en pleine journée, Bruno Berrendorf, un conseiller communal verviétois, et le rédacteur en chef du Peuple, organe de presse en ligne lié au Parti Populaire, ont pénétré à l’arrière du site de la police, rue Simon Lobet, à Verviers.
Leur intention était, souligne Bruno Berrendorf, de montrer que les policiers sont mal protégés et qu’on n’a pas retenu les leçons de la fusillade du 15 janvier, rue de la Colline, qui visait des djihadistes suspectés de se préparer à attaquer des représentants…

 

Lire l’article de Nord Eclair du 29/06/2015