La Foire musulmane aura été un beau succès pour l’islamisme

La foire musulmane de Bruxelles aura donc bien eu lieu, avec un seul refus d’accès au territoire pour Tareq Al Suwaidan,  le prédicateur koweitien qui réclame la mort de tous les israéliens.  Les organisateurs de la foire ont poussé les hauts cris et se sont plaint du « populisme du gouvernement Michel », notamment par la voix de Yacob Mahi, négationiste de l’holocauste et ennemi de l’Amérique, qui reproche à l’Amérique de s’attarder sur les événements du 11 septembre 2001, alors que – selon eux – ce sont les USA qui sont responsables de tous les maux du monde, avec Israël bien sûr! Ce fauteur de haine est professeur de religion musulmane à Bruxelles.

Le plus hypocrite des « Islamologues », Tariq Ramadan, très officiellement Frère musulman et qui doutait récemment encore du caractère antisémite de l’attentat du musée juif à Bruxelles cet été, aura pu, sous surveillance discrète, animer les débats de la conférence qui a eu lieu sur la radicalisation des musulmans en Europe. Les participants aux débats étaient pour la plupart des extrémistes, frères musulmans, qui veulent l’application de la loi religieuse, la Sharia, partout où vivent les bons musulmans.

L’Islam radical des Frères musulmans est mis hors la loi dans de nombreux pays… Visiblement, ce n’est pas le cas à Bruxelles où les islamistes sont bienvenus! La situation a été regrettée par le député fédéral du PP, Aldo Carcaci, qui a posé une question parlementaire à ce sujet au ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, jeudi 6 novembre dernier. Le ministre a répondu que ses informations sur les autres orateurs que Suwaidan étaient insuffisantes pour leur refuser l’accès du territoire. Pour le « professeur » Mahi, c’était inutile, puisque ce sinistre sire est belge…

Bref, nous Européens qui avons séparé religion et pouvoir temporel, nous n’avons rien compris. En d’autres mots, Sharia for Belgium !

Le gouvernement belge a donc toléré que la conférence se tienne et que les orateurs s’expriment, avec plus de modération que d’habitude cependant. Le bourgmestre de Bruxelles (PS) Yvan Mayeur n’est pas intervenu. Le Centre pour l’égalité des chances non plus bien sûr, lui qui vient d’émettre un docte avis sur le père fouettard, mais sera resté sans voix à propos des invités de la « Foire musulmane ».

Le Parti Populaire (PP) demande au Ministre de l’Intérieur Jan Jambon (NVA) de refuser dorénavant l’entrée du territoire belge à ces prêcheurs de haine. La tolérance a des limites !

 Vous pouvez prendre connaissance de la lettre du PP demandant que la foire musulmane ne puisse faire l’apologie des thèses islamistes ci-après. C’était en pure perte, le gouvernement a donc accepté la présence d’une belle brochette d’extrémistes islamistes, sans problème…

SFondation 14102820480[3]