Oser dire la vérité aux citoyens !

17.01.2012 | COMMUNIQUE DE PRESSE 

Plus personne, sauf les naïfs, ne croît encore à la pérennité de la Belgique fédérale rénovée que nous concocte le gouvernement di Rupo.

Les plans B ou W démontrent que le monde politique prépare, dans le dos des citoyens, le confédéralisme ou la séparation en 2014 ou avant.  Le PP a été le premier à s’être engagé, mais dans la clarté, pour un confédéralisme qui responsabilise les acteurs.

Pour le PP, Bruxelles ne peut par contre être livrée à elle-même car cela déboucherait en 2030 sur une majorité arabo-musulmane, antichambre du califat. Nos enfants ne nous le pardonneront jamais !

Par ailleurs, les dettes des états, les déficits excessifs, la faillite de l’Euro indiquent clairement que le modèle européen d’état providence est obsolète. Il faut travailler plus, plus longtemps et mettre un terme à tous les abus de sécurité sociale à commencer par le chômage à durée indéterminée. L’immigration massive non européenne, source de fraudes multiples et de déséquilibres qui transforment la Belgique en “état buffet” où on vient généreusement se servir sans rien y contribuer, doit être immédiatement suspendue. 

Le PP est déterminé à sonner le tocsin et être l’aiguillon des réformes indispensables.