Ni censure définitive, ni confiance!

Aldo Carcaci, le député fédéral du Parti Populaire, est intervenu à deux reprises pendant les débats-marathon du vote de confiance au gouvernement NVA-CD&V, Open-VLD et MR. Le PP n’accordera pas sa confiance au gouvernement mais ne le censurera pas totalement. Lors du vote d’investiture qui clôture les débats, le PP a décidé de s’abstenir. Au cours de la législature, le PP s’abstiendra, mais votera avec la majorité si les projets de loi vont dans le bon sens.

5efc1088-54f9-11e4-b1e0-8bbafd657707_web_scale_0.0697674_0.0697674__

Aldo Carcaci est intervenu dans le débat général sur toutes les questions de fond qui attendent ce gouvernement, de l’emploi et l’aide aux entreprises, à l’énergie et à la sécurité. Plus spécifiquement, lors de la discussion sur Asile et Migrations, le député Carcaci a clairement refusé l’idée présentée par le gouvernement, d’accueillir les djihadistes à leur retour du Moyen-Orient, pour les “ré-éduquer”. Ces terroristes n’ont plus rien à faire en Belgique et la nationalité doit leur être retirée. Quant aux fauteurs de haine qui les ont recrutés, il faut les expulser immédiatement.

Quant aux mesures socio-économiques prises par le gouvernement, le député Carcaci a regretté leur timidité, notamment en matière fiscale, et l’incohérence de certaines mesures qui vont bloquer les recrutements des entreprises. En passant, le député a également félicité d’avoir repris dans la déclaration gouvernementale des mesures proposées par le Parti Populaire et pas par les partis de la majorité.

Pour lire in extenso les interventions à la Chambre d’Aldo Carcaci, cliquez sur les liens:

INTERVENTION DU DÉPUTÉ FÉDÉRAL ALDO CARCACI À L’OCCASION DU VOTE DE CONFIANCE

INTERVENTION DU DÉPUTÉ FÉDÉRAL ALDO CARCACI SUR LE THÈME: ASILE ET MIGRATION