Modrikamen soutient De Wever

LA LIBRE BELGIQUE | 21 AVRIL 2011

Pour le président du Parti Populaire, qui était l’invité de Twizz Radio ce matin, le problème de la crise actuelle n’est pas flamand mais bien francophone.

L’homme politique belge a dû faire face à de sérieuses difficultés ces derniers mois au sein du parti qu’il a érigé. Les départs de Rudy Aernoudt et de Laurent Louis, les mails calomnieux, la perte de représentation au parlement fédéral… Et pourtant, l’homme croit toujours en son avenir et plus singulièrement à celui de son parti.

» Lire la suite