Modrikamen: sortons le balai !

Modrikamen: sortons le balai !

Lors du Congrès du Parti Populaire de ce dimanche 27 novembre, le président du Parti Populaire était particulièrement en verve et – sur l’exemple d’autres hommes et femmes politiques – a sorti un balai pour montrer la volonté du Parti Populaire de nettoyer la politique belge de la caste politique qui l’exploite depuis des décennies.

Du balai !Du balai !

Publié par Le Peuple sur mardi 29 novembre 2016

A l’image de Maggie Thatcher qui utilisait le symbole du balai, pour « balayer le socialisme » ou d’Arnold Schwarzenegger, réélu deux fois gouverneur de Californie, le plus grand état des Etats-Unis, qui voulait nettoyer de la corruption, M. Modrikamen a assorti son discours de clôture de plusieurs coups de balai bien ciblés, au grand plaisir des 250 adhérents présents au congrès.

Auparavant, le Manifeste avait été soumis aux membres et approuvé point par point, avec quelques modifications (voir ci-dessous). Il est consultable ici.

Ce manifeste se veut résolument « populiste », en réponse à l’attitude méprisante des prétendues élites et des média par rapport au Parti Populaire.

Deux thèmes forts: la limitation d’une carrière politique à 3 mandats consécutifs (15 à 18 ans) et la désignation d’un procureur spécial pour combattre la corruption au sein de la classe politique, avec pouvoirs d’investigation et de poursuite étendus.

Les autres thèmes du Manifeste sont: 

– Le bannissement de la charia et de l’islam radical en Belgique

– L’interdiction du retour des jihadistes et l’expulsion réelle des personnes refusées à l’asile

– La création d’une garde fédérale de 50.000 hommes et femmes civils volontaires, formés et armés.

– La création d’un bouclier social pour protéger les plus faibles

– L’instauration de mesures protectionnistes pour produire ici et chez nos partenaires proches

– La simplification de la fiscalité dans un but d’efficacité et de réduction de l’impôt

L.R.