Modrikamen pour la globalisation des revenus…

argent2Jusqu’ici, la thèse était surtout défendue par les milieux de gauche. La CSC et Ecolo, notamment, ont fait de la globalisation des revenus l’un de leurs chevaux de bataille. Mischaël Modrikamen les rejoint dans ce combat mais à sa manière, en liant la me­sure à une réduction drastique de la pression fiscale. Dans une interview à “L’Echo”, le président du Parti populaire (PP) suggère que tous les revenus issus du travail, de l’immobilier ou d’autres sources  soient désormais imposés…

 

Lire l’article de La Libre du 29/06/2015