Modrikamen: « Le gouvernement Michel n’est pas allé assez loin »

Mischaël Modrikamen se dit très déçu par les mesures annoncées par le gouvernement. « Les gens attendaient des mesures fortes, en matière de dépenses publiques, mais on ne va pas jusqu’au bout. Il aurait fallu supprimer les provinces, les communautés… Rationaliser avant de toucher à l’index ». Et de poursuivre : « En matière fiscale, on attendait un véritable big bang. Les employeurs attendaient des mesures fortes, avec la suppression des notionnels mais aussi une réduction drastique des impôts sur les sociétés ».

Lire l’article