MISCHAËL MODRIKAMEN : « SANS HOMMES D’ETAT, PAS DE REFORME POSSIBLE »

LE PEUPLE | 31 mars 2013

Mischaël Modrikamen a tenu à réagir fermement suite à l’annonce d’un accord sur l’ajustement budgétaire intervenu entre les partis de la majorité dans la nuit de vendredi à samedi. Le président du Parti Populaire regrette l’absence de réformes structurelles, « rendues impossibles par la présence dans un même gouvernement de gens de gauche et de droite ». Pour Mischaël Modrikamen, il fallait aller beaucoup plus loin : « Nous ne pouvons que regretter qu’il n’y ait pas une réduction des dépenses, comme la suppression des provinces ou la réduction du nombre de ministres et de membres dans les cabinets ministériels ». Mais le problème semble plus profond pour le responsable du PP qui n’hésite pas à tirer à boulets rouges sur la classe politique : « Tant que nous n’aurons pas d’hommes d’Etat, nous ne pourrons pas réellement changer les choses et entamer ainsi les réformes nécessaires ». G.B.