Message du Président

Communiqué | 15 octobre 2012

 

Chers Amis, 

Les résultats des élections démontrent chaque jour un peu plus que l’analyse du PP est juste. 

Notre succès tout d’abord. Des équipes motivées, au contact de la population, ont obtenu des résultats remarquables dans les communes “tests” où nous nous présentions.

Nous pénétrons en force le coeur “rouge” de la Wallonie avec des résultats plus que probants.

Nous obtenons 11,4 % à Trooz, 7,9 % à Frameries et 6 % à Verviers avec nos trois premiers élus au conseil communal. Nous obtenons 5,1 % à Pont-à-Celles et 4,6% à Huy. dans les autres communes, nous maintenons notre score de 2010 avec 2 à 3 % des votes.

A Molenbeek et à Bruxelles, avec moins de 2 % des voix, il est clair que de nombreux électeurs ont préféré voter pour la NVA vu la dynamique créée par ce parti.

Je félicite tous nos candidats et militants qui ont accompli un travail remarquable, souvent dans l’indifférence et parfois l’hostilité des médias.  Je remercie nos électeurs pour leur confiance.  

Nous nous préparons pour 2014 et nous allons plus que jamais mailler le terrain en vue d’un raz-de-marée populaire aux prochaines élections régionales et fédérales ! 

Les résultats de ces élections justifient amplement nos analyses : 

1. La montée en puissance de la NVA qui débouchera inéluctablement sur le confédéralisme en 2014. Notre parti a adopté une analyse similaire depuis le Congrès de Liège en mars 2011. Nous serons partenaires des réformes indispensables de ce pays. Les partis traditionnels francophones sont englués dans leur immobilisme. 

2. L’émergence de listes islamistes à Bruxelles (“Islam”) avec la charia comme programme sous-jacent (2 élus !). C’est l’aboutissement logique des dérives multiculturalistes prônées par des irresponsables comme Mme Milquet. Le danger, au coeur même de la capitale belge et de l’Europe, se précise. 

3. Le haut taux d’abstention, logique pour les provinciales qui sont inutiles, mais qui démontre, aux communales, la défiance grandissante des citoyens envers les partis traditionnels. Là ou le PP s’est présenté, le taux d’abstention et de votes blancs est d’ailleurs un peu inférieur à la moyenne wallonne. 

J’invite les citoyens lucides, épris de changement, à nous rejoindre pour mener ensemble cette grande bataille qui s’annonce !

Mischaël Modrikamen

Président  

Modrikamen-ok