L'OTAN en a marre de la Belgique!

Le gouvernement belge vient de décréter des économies drastiques dans le budget de la Défense (nationale) avec la disparition de près d’un tiers de l’Armée belge. Pour des responsables de l’OTAN, qui s’expriment sous le couvert de l’anonymat, la Belgique va se retrouver incapable d’assumer ses obligations OTAN. Nous pourrions perdre le SHAPE, bien nécessaire à la région montoise. Le bruit court que le SHAPE va être déplacé à Varsovie, voire en Allemagne, à Bonn!

ORB_9203-Copy

Pour la région de Casteau – Mons, ce serait la douche froide! Perdre 14.000 emplois dans la périphérie montoise, ce serait dramatique! Au sommet de l’OTAN de Newport, au Pays de Galles, Elio di Rupo avait promis d’augmenter légèrement le budget de la Défense (nationale), de 0,67% du PIB à 2% en 2025.

Comme il n’y a aucune continuité du pouvoir dans ce pays, voilà le Gouvernement Michel Ier qui étouffe complètement la Défense (nationale), avec une perte de 12.000 hommes au moins sur 32.000, un soldat sur trois! L’ex-Chef d’Etat-Major, Charles-Henri Delcour ne mâche pas ses mots: “nous ne remplissons plus nos obligations OTAN”.

Mais il n’y a pas que le SHAPE à Casteau. On apprend d’autre part de source militaire que l’un des aérodromes militaires, probablement Beauvechain ou Florennes serait supprimé. Le député du Parti Populaire au parlement wallon, André-Pierre Puget est immédiatement intervenu dans un communiqué. Pour lui, “outre la mise en péril de notre défense par le gouvernement Michel Ier, cette diminution drastique des effectifs signifiera probablement la fermeture de certaines casernes, notamment celles d’Arlon, de Bastogne, de Florennes et de Beauvechain. Le Parti Populaire ne laissera pas le fédéral sacrifier l’emploi dans la province de Luxembourg, particulièrement concernée, ni d’ailleurs dans les autres provinces de Wallonie ! La Wallonie ne doit pas subir les décision irresponsables prises à l’emporte-pièce par le gouvernement fédéral.”

L.R.