"L’immobilisme est le premier argument des séparatistes !" (Mischaël Modrikamen sur La Libre.be)

“Ce sera la Flandre qui déterminera les forces en présence au fédéral. Si les Flamands veulent un gouvernement de centre-droit, ils seront ravis de trouver des partenaires francophones qui ont la même vision socio-économique qu’eux. Nos partenaires ? C’est le MR… quoi qu’il en dise. Peut-être le cdH, à voir… Ils n’auront pas le choix si cela s’impose mathématiquement et si c’est la volonté des Flamands.”

Lire l’article de La Libre.be