Les têtes de liste du Parti Populaire dans le Hainaut

Présentation des têtes de liste du Parti Populaire pour les élections fédérales et le scrutin régional du 25 mai 2014 dans le Hainaut

Tête de liste dans le Hainaut pour les élections fédérales. Mischaël Modrikamen est né à Charleroi le 22 février 1966 et a passé toute sa jeunesse dans le quartier populaire de Couillet. Issu d’une famille d’immigrés polonais qui a fui l’antisémitisme, il est le fils de l’ancien Président des Mutualités Socialistes et de l’Institut Gailly.  Devenu avocat, il a plaidé nombre d’affaires complexes tant en Belgique que dans le cadre d’arbitrages internationaux. Il intervient aussi comme conseil et négociateur lors de cessions ou restructurations d’entreprises ou de leur actionnariat.En tant qu’avocat spécialisé dans le contentieux bancaire, il représente les actionnaires minoritaires dans le procès les opposant à l’Etat belge. De 2000 à 2003, il est président de la communauté israélite libérale de Belgique. En 2009, il fonde le Parti Populaire qui obtiendra pratiquement 100.000 voix lors des élections fédérales.

Tête de liste de l’arrondissement de Mons. Ruddy Waselynck  est né en 1966.  Ce Framerisois depuis l’âge de 10 ans a commencé à travailler comme chauffeur livreur dans une boulangerie de sa commune et, en même temps, a suivi différentes formations en tôlerie chaudronnerie et électricité. Il a travaillé pour diverses sociétés de terrassement et en tant qu’opérateur sur engin de génie civil. Il est responsable d’une installation importante de tri et de concassage. Ruddy Waselynck a été élu conseiller communal en 2012. A l’écoute des citoyens et présent sur le terrain, il est apprécié des Framerisois. Dans plusieurs dossiers sensibles, il a su se faire entendre au niveau communal. Il est notamment intervenu pour diminuer les incivilités environnementales, pour aider des SDF à retrouver un toit ou des personnes à mobilité réduite à se déplacer plus facilement. Lors d’un conseil communal ou il devait voter pour les taxes communales, il demanda à tous les conseillers de montrer l’exemple en diminuant les jetons de présences de 30%. Ruddy Waselynck est un ouvrier qui comprend les problèmes que rencontrent la majorité des citoyens.

Tête de liste dans l’arrondissement de Charleroi. Thibaut De Coster est cadre dans la fonction publique. Sa mission principale consiste à s’assurer du maintien des compétences des accompagnateurs de train sur le réseau intérieur ainsi que sur certains réseaux étrangers. Egalement actif au sein du tissu associatif dans la région carolo, il a créé avec l’aide d’autres passionnés une association qui a pour vocation de promouvoir le Krav Maga. L’engagement politique de cet homme marié et père de trois enfants remonte à 2009 lorsque le Parti Populaire est né.  Thibaut De Coster fut candidat aux élections législatives de 2010, tête de liste au scrutin communal de 2012 à Pont-à-Celles engrangeant plus de 5 %  des votes exprimés.

Tête de liste de l’arrondissement de Thuin. Gaëtan Blanquet est né à La Louvière le 1er juillet 1987. Originaire de Leval-Trahegnies, il vit à Binche depuis de nombreuses années. Assistant administratif au Service public Fédéral Intérieur depuis 5 ans, il a également travaillé au sein de l’UMH et du Centre National d’Histoire des Sciences. Ancien membre du Mouvement des Citoyens pour le Changement (MCC), il s’engage activement au Parti Populaire au début de l’année 2013.

Tête de liste de l’arrondissement de Soignies. Laurent Huriaux est né à Nivelles le 3 février 1970.  Il a obtenu un diplômé en électricité et  en construction. Il est également  titulaire d’un diplôme gestion et d’un CAP. Il s’engage à l’armée (successivement 4e Régiment de Chasseurs à Cheval, 2e bataillon de Commandos, 1er Régiment de chasseurs ardennais) et il sert notamment en Yougoslavie, en Somalie et au Rwanda. Il décide ensuite de fonder sa propre société. Sa PME (Construction, rénovation et terrassement) a son siège à La Louvière et emploie une dizaine d’ouvriers.

Tête de liste de l’arrondissement de Tournai-Ath-Mouscron. Tsé-Hsine Tchen est né au Vietnam en 1952 et est Chinois d’origine. Il a effectué des études d’ingénieur commercial à l’UCL, avant de commencer sa carrière dans la délégation commerciale de Taiwan en charge des relations avec la Wallonie et l’Union européenne. Il a ensuite dirigé une PMI, filiale d’une multinationale chinoise, dans le secteur textile au cœur de la région mouscronnoise pendant onze ans. Tsé-Hsine Tchen a passé deux ans en Angleterre en tant que directeur commercial pour l’Europe, dans l’alimentaire, avant de devenir responsable de la comptabilité dans une entreprise de chauffage et de ventilation.