Le seul plan de relance efficace : augmenter le pouvoir d'achat des bas salaires !

Communiqué | 4 juillet 2012

Le gouvernement Di Rupo cherche avec pusillanimité les moyens de relancer l’économie belge. Il entend être “créatif” dans le saupoudrage habituel de mesures résolument inefficaces. 

L’histoire économique nous enseigne que seule des baisses massives d’impôts sur les bas et moyens salaires, c’est à dire au profit des citoyens qui souhaitent consommer et s’équiper afin de satisfaire leurs besoins non encore rencontrés, est à même de relancer une économie anémiée.

Il faut donc mettre en oeuvre une baisse linéaire et généralisée des impôts sur les bas et moyens salaires, ainsi qu’une réduction des prélèvements sociaux. La NVA a d’ailleurs proposé un plan similaire voici quelques semaines. 

En contrepartie, le PP propose de réduire massivement les dépenses publiques par la suppression de nombres d’institutions inutiles (provinces, intercommunales, etc..), des subventions non nécessaires à l’économie et aux entreprises (dont toutes les dépenses prétendument “vertes” mais contre-productives) et la suppression de l’état buffet où l’immigration vient se servir allégrement sans y avoir préalablement contribué.

M. Modrikamen de conclure : “c’est aux citoyens à dépenser librement leur argent pour s’équiper, pas à l’état à le faire à leur place. Il faut réduire la voilure de l’état et augmenter le pouvoir d’achat des travailleurs qui en ont le plus besoin et qui font l’objet d’une politique fiscale confiscatoire”.