Le PP soutient et remercie la Police de Bruxelles

Communiqué de presse | 18 juin 2012

Le PP populaire dénonce la récupération politique par Ecolo des incidents provoqués par des agitateurs et casseurs d’ultra gauche agissant sous le couvert de prétendus mouvements progressistes (FGTB Jeunes et JOC). Ecolo prétend interpeller le ministre de l’intérieur mais ferait mieux de se documenter et de visionner les images des TV, notamment flamandes. Les images parlent d’elles-mêmes

avqto3gciaei8uq

Le Parti Populaire tient à souligner que 

1. Sa manifestation était autorisée et encadrée par la police. Elle a eu lieu dans la quiétude et la dignité, du début à la fin, sans aucun incident ! 

2. Le PP déplore la présence du groupuscule Nation. Leur venue était non souhaitée vu le type d’idéologie qu’ils véhiculent mais le PP n’avait aucun moyen de s’opposer à leur présence sur la voie publique. Le PP tient toutefois à faire remarquer que ce groupuscule n’a cependant en rien perturbé la manifestation du PP, ni troublé l’ordre public et qu’ils se sont tenus séparés du PP et des citoyens présents. Qu’à cet égard, le Parti Populaire ne fera preuve d’aucune pudeur de jeune fille. Ce n’est pas parce que des éléments non désirés participent à notre manifestation que nous renoncerons à faire entendre notre message de fermeté mais démocratique : Les intégristes islamistes : dehors !

3. Enfin, le PP tient à remercier les forces de police de Bruxelles pour le remarquable travail qu’elles ont effectué en maintenant des provocateurs gauchistes et violents à distance de notre manifestation. Si le PP regrette bien évidemment les violences intervenues, il rappelle que les provocateurs, armés de bâtons, masqués et cagoulés comme le démontrent les images, ont refusé d’obtempérer aux instructions de la Police et ont fait preuve de rébellion. Le PP remercie ces hommes et femmes de la Police qui agissent en première ligne en vue de faire respecter la loi.

Le PP tient à souligner qu’une fois au pouvoir, il entend rétablir, par un soutien sans faille aux forces de police, l’ordre et la sécurité au profit des citoyens.