Le PP doit participer au "renouveau démocratique" wallon

Le Parti Populaire dénonce, par la voix de son député André-Pierre Puget, la confiscation du débat sur le renouveau démocratique en Wallonie par les partis en place, et dépose un texte dans la foulée visant à élargir le débat à tous les partis représentés au Parlement.

Capture d’écran 2015-02-04 à 15.54.31La proposition de résolution, déposée par MM. Collignon, Fourny et Arens, vise à créer une commission spéciale relative au renouveau démocratique. Selon le texte déposé par les trois députés de la majorité wallonne, les membres appelés à siéger au sein de cet organe font partie des formations politiques reconnues comme groupes (PS-cdH-MR, et peut-être un cadeau fait à Ecolo qui ne possède pas de groupe) au cœur du Parlement wallon. En d’autres termes, le renouveau démocratique passera par les mêmes partis et les mêmes responsables politiques, sans aucune ouverture.

Dans la foulée, le Parti Populaire a envoyé son propre texte visant à proposer un comité élargi aux partis qui possèdent au moins un élu au Parlement wallon. Afin que le travail soit efficace, et reflète un maximum le pluralisme des opinions traversant la société wallonne, il convient de faire appel aux différentes formations politiques représentées et non uniquement celles qui sont, à l’heure actuelle, constituées en groupes.

Parmi les questions que le PP souhaite voir abordées au sein de la commission figurent les suivantes : quel est le rôle des différents pouvoirs, dont celui des parlementaires ? Quelles sont les possibilités offertes par les nouvelles technologies de l’information afin d’approfondir l’interaction avec les citoyens ? Quel est le nombre d’élus adéquat pour concilier le besoin de représentativité et l’efficacité ? Quel type de scrutin est le plus à même d’offrir un débat serein et confrontant des opinions diverses ? Quelles sont les possibilités offertes par les mécanismes de démocratie directe, comme la consultation populaire ? Quelles sont les limites à la liberté d’expression dont nous célébrons, chaque jour, les bienfaits ?

Entre la démocratie athénienne, où un nombre limité de citoyens jouissait d’un droit de vote, et la démocratie telle qu’elle est appliquée aujourd’hui, des siècles d’évolution se sont écoulés, avec de nombreuses avancées, mais aussi des reculades dont il faut se prémunir. Le PP doit être associé au débat.

GB