Le PP dénonce les conditions d'abattage rituel à l'occasion de la fête du sacrifice

Communiqué | 25 octobre 2012

Le Parti Populaire regrette la passivité des partis traditionnels et des autorités politiques et judiciaires face aux conditions d’abattages des moutons à l’occasion de la fête du sacrifice qui débute aujourd’hui. 

Le PP estime que les Musulmans ont bien entendu le droit de célébrer une de leurs fêtes dans notre pays. Ils doivent toutefois le faire dans le respect des lois belges et européennes et plus généralement de notre sensibilité face à la souffrance des animaux. 

 Comme le démontrent les reportages diffusés depuis des années, tels ceux de GAIA, les conditions d’égorgement entraînent une souffrance animale inutile et sont souvent réalisées par des personnes inexpérimentées, brutales, utilisant des instruments inappropriés et dans des conditions d’hygiène sommaire voire déplorable.   

La grande majorité des belges est révulsée par ces pratiques et ce spectacle dégradant pour la condition animale et il est étonnant que nos autorités tolèrent ces pratiques.

Le Parti Populaire aura, dans cette matière, pour priorité un renforcement de la législation en vue de faire interdire ces pratiques, conformément aux souhaits de 9 belges sur 10. 

Pour le PP, l’abattage doit être réalisé :  

1. Exclusivement dans des lieux destinés à cet effet

2. Par des professionnels formés, agréés et outillés

3. Dans des conditions qui minimisent la souffrance animale, en recourrant si possible à l’étourdissement préalable

4. Moyennant un étiquetage clair qui indique si la viande proposée à la vente a fait l’objet d’un abattage selon des pratiques rituelles. 

Le PP est convaincu que ce genre de comportement qui défie nos lois contribue au rejet croissant de l’islam, comme vient encore de le démontrer le sondage publié par le Figaro. Ce sondage qui concerne la France mais pourrait sans aucun doute être extrapolé à l’ensemble de l’Europe, laisse apparaître que 68 % des Français pointent le refus d’intégration des Musulmans comme la cause de ce rejet.  

Les Musulmans qui sont établis en Europe doivent le faire dans le respect de nos valeurs !