Le parti populaire se veut populiste

Modrikamen expose vingt­-deux propositions en tout genre pour les élections de 2019.

Un parti, à part peut-être sur les me­sures à caractère fiscal, n’a pas à chiffrer ses propositions, il est là pour donner une vision.” Le président du Parti populaire, l’avocat d’affaires Mis­chaël Modrikamen a invité la presse ce jeudi matin en sa demeure à Watermael-Boitsfort pour présenter le con­grès de son parti qui aura lieu ce di­manche. Et détailler les 22 proposi­tions de son “Manifeste populiste”. “Nous assumons le terme populiste. Il n’est pas négatif quand il signifie que nous sommes les porte-parole du peuple, des sans voix, des barakis, des sans-dents comme dirait Hollande”.

Lire l’article de la Libre du 25 Novembre 2016

Capture d’écran 2016-11-25 à 12.15.34