Le droit au travail: applaudissements de la majorité pour le PP

Le droit au travail, aussi important que le droit de grève! 

Aldo-Carcaci[1]Le député fédéral du Parti Populaire, Aldo CARCACI s’est adressé ce jeudi après-midi en séance plénière de la Chambre au Vice-Premier ministre et Ministre de l’Intérieur Jan Jambon pour demander avec force que le droit au travail des citoyens non-grévistes soit respecté lundi 15 décembre prochain lors de la grève générale. Le pays subit une vague de mouvements sociaux qui se traduisent par des grèves localisées ou généralisées, comme ce jeudi matin encore la grève des conducteurs de trains ou comme ce sera à nouveau le cas lundi le 15 décembre prochain. Pour A. Carcaci, « le droit de grève est un droit fondamental. Mais le droit au travail aussi ! Comme le disait d’ailleurs un syndicaliste célèbre de l’après guerre : «une grève qui doit recourir à des piquets, n’est pas un grève justifiée. » De nombreux citoyens sont excédés de devoir subir des restrictions à leurs libertés individuelles émanant des syndicats dont ils ne partagent ni les méthodes, ni les objectifs. Les incidents se sont déjà multipliés ces derniers jours, lorsque des citoyens ont forcé des barrages illégaux. Pourtant tant le Code pénal que la Loi sur la fonction de police de 1992 (en son article 16) garantissent la liberté de circulation.

Pourquoi dès lors les Autorités aussi bien locales que fédérales ne prennent-elles aucune mesure visant à assurer la liberté de circulation et donc indirectement le droit au travail qui est également une liberté individuelle fondamentale ? Quelles mesures et directives comptez-vous prendre en ce sens ?Attendons nous d’avoir un incident grave avant de réagir ? »

L’intervention du député PP a été applaudie par les députés de la majorité.