Le député Puget refuse le démantèlement de la Défense

113956_orban_danielLe gouvernement belge vient de décréter des économies drastiques dans le budget de la Défense (nationale) avec la disparition de près d’un tiers de l’Armée belge. Pour des responsables de l’OTAN, qui s’expriment sous le couvert de l’anonymat, la Belgique va se retrouver incapable d’assumer ses obligations OTAN. Nous pourrions perdre le SHAPE, bien nécessaire à la région montoise. Le bruit court que le SHAPE va être déplacé à Varsovie, voire en Allemagne, à Bonn! Cela représenterait une perte de 14.000 emplois dans la région.

Pour le député du Parti Populaire au Gouvernement wallon, André-Pierre Puget, « le Gouvernement Michel Ier étouffe complètement la Défense (nationale), avec une perte de 12.000 hommes au moins sur 32.000, un soldat sur trois! Outre la mise en péril de notre défense par le gouvernement Michel Ier, cette diminution drastique des effectifs signifiera probablement la fermeture de certaines casernes, notamment celles d’Arlon, de Bastogne, de Florennes et de Beauvechain. Le Parti Populaire ne laissera pas le fédéral sacrifier l’emploi dans la province de Luxembourg, particulièrement concernée, ni d’ailleurs dans les autres provinces de Wallonie ! La Wallonie ne doit pas subir les décision irresponsables prises à l’emporte-pièce par le gouvernement fédéral. »