LE COUP DE PIED AU CUL DU PATRON DES PATRONS BRUXELLOIS AUX JEUNES IMMIGRES

Le Peuple | 19 octobre 2013

“Dans la classe politique, seul Mischaël Modrikamen, président du Parti populaire, a apporté son soutien au patron des patrons bruxellois : Je ne perçois rien de choquant dans les propos de Thierry Willemarck, même s’ils sont directs. De ses propos découlent d’une part une observation de la réalité et d’autre part l’incitation à esquisser des solutions de bon sens, notamment sur la suppression des allocations familiales aux parents dont les enfants ne vont pas au cours. Cela fait d’ailleurs partie du programme du PP. La chasse à l’homme actuelle contre M Willemarck, chef d’entreprise respecté, est une pratique digne des partisans du politiquement correct qui ne souhaitent pas le changement. Il est temps de prendre conscience des réalités et mobiliser les énergies. Bruxelles se tiers-mondise et nous voulons au contraire redresser la barre”.

Lire la suite