La Turquie en Europe, c’est NON !

Les Belges ne veulent pas non plus voir leur pays sortir de l’Union !

Si les Belges ne veulent pas voir la Belgique sortir de l’Union Européenne, ils veulent encore moins y voir entrer la Turquie… et pensent que le fondamentalisme islamique est la plus grosse menace à laquelle l’Europe et leur pays doivent faire face.

Capture d’écran 2016-09-05 à 12.08.10C’est le fruit d’un sondage réalisé par l’institut britannique Survation pour le compte de l’Alliance pour la démocratie directe en Europe ( ADDE ). Née il y a deux ans elle se compose de partis politiques de droite, eurosceptiques, se réclamant du libéralisme en économie et plutôt du conservatisme sur le plan des valeurs.

En Belgique l’Alliance est représentée par le Parti Populaire de Mischaël Modrikamen. Sous cette bannière sont aussi réunis “Debout la France” de Nicolas Dupont Aignan, le célèbre UKIP de Nigel Farage ( Royaume Uni ) et d’autres partis lituaniens, hollandais, suédois, ou polonais.

NON A LA TURQUIE !

 

Le sondage a été effectué dans les pays où l’ADDE est représenté. À la question de savoir si ils voteraient pour la sortie de leur pays de l’Union européenne au cas où un référendum serait organisé, 65% des Belges ont répondu négativement ( 22 d’avis favorables à une sortie )… Ce qui n’empêche pas 38% d’entre eux de penser que l’Union européenne va perdre d’autres membres dans les dix ans.

Si les Belges semblent donc vouloir rester dans l’Union, ils ne sont pas pressés d’y accueillir les Turcs : près de 73% voteraient contre l’adhésion de la Turquie si on leur en laissait l’occasion. Seulement 12% feraient le choix inverse ( 15% ne se prononcent pas ). Dans la foulée il était demandé aux personnes sondées de se prononcer sur les menaces qui pèsent sur leur pays :

Plus d une personne sur deux ( 56,5 % ) a répondu qu’il s’agissait du fondamentalisme islamique, loin devant la criminalité et la corruption ( 8,7 % ) la politique d Angela Merkel envers les immigrés ( 6,2 ) ou Poutine ( 5,7% ).

La peur du radicalisme islamique semble moins forte en Hollande ( 48% )et très faible en Pologne et en Hongrie ( 16% ).

Ce sondage montre à quel point les élites européennes sont déconnectées de la réalité du terrain, certainement celles qui militent pour l’adhésion de la Turquie”, commente Mischaël Modrikamen. Le Président du PP veut une Europe des peuples avec plus de souveraineté pour les Etats.

turkey_sondge_EN-1
Résultat du sondage organisé par L’ADDE.

LIBRE CIRCULATION = MAUVAIS

Enfin, 38,8% des Belges trouvent que la libre circulation des personnes en Europe est mauvaise pour leur pays ( 27% seulement pensent le contraire.)
“Ce sondage montre à quel point les élites européennes sont déconnectées de la réalité du terrain, certainement celles qui militent pour l’adhésion de la Turquie”, commente Mischaël Modrikamen. Le Président du PP veut une Europe des peuples avec plus de souveraineté pour les Etats. A noter que le sondage a été réalisé entre le 19 et le 21 août, via internet et auprès d’un échantillon belges d’environ 1.000 personnes. 198 d’entre elles ont reconnu avoir voté pour la N-VA aux élections de 2014, 159 pour le PS ou le sp.a, 121 pour le CD&V ou le cdh, 157 pour le MR ou l’open VLD, 69 pour Groen/Ecolo, 119 pour d’autres partis…et 98 ont dit ne pas avoir voté.

 

Source : La Capitale du 05/09/2016