La Région wallonne et ses problèmes de remboursement

 

voitures

23.000 dossiers en suspens, sur un total de 90.000 : le remboursement de la taxe de circulation des véhicules, désormais compétence régionale, a du plomb dans l’aile. Ce sont de nombreux ménages qui se voient désormais contraints d’attendre le montant qui leur est dû. Il s’agit de plusieurs centaines d’euros que la Région conserve précieusement ! André-Pierre Puget, député du PP, est monté au créneau au Parlement.

La taxe de circulation des véhicules a été régionalisée il y a un an et, déjà, elle suscite de nombreuses controverses à ce niveau de pouvoir. Les citoyens ont un délai d’environ un mois, pour s’en acquitter, faute de quoi ils s’attirent les foudres de l’administration. Les bons comptes font les bons amis, dit-on. La Région risque donc de se faire quelques ennemis.

Au total, le fédéral a transmis pas moins de 90.000 dossiers au régional. Selon le cabinet du ministre Lacroix, 67.000 ont déjà été traités, ce qui est honorable, mais il reste, si l’on fait le calcul, 23.000 dossiers en suspens. Ce sont autant de situations embarrassantes pour les contribuables concernés puisque certains sont en attente d’un remboursement de plusieurs centaines d’euros depuis environ un an.

Selon le porte-parole du service public de Wallonie, un système informatique est mis en place, mais il resterait des problèmes pour les remboursements datant de novembre et de décembre 2013. Les personnes concernées, quant à elles, doivent déjà payer la taxe pour 2015 !

Le député du Parti Populaire André-Pierre Puget s’interroge  afin de savoir “si les contribuables concernés seront remboursés dans des délais raisonnables et si nous pouvons être certains qu’une pareille situation ne se reproduira plus. Cela représente une somme non négligeable pour les citoyens !”

GREGORY BRUEL