Avec les candidats du Parti Populaire, en quête d’électeurs (Le Soir)

Vareuses blanches siglées PP, les candidats se démènent entre les étals qui s’étirent sous la froide pluie fine. Mons, Place du Marché aux Poissons, rue des Juifs et alentours, vendredi matin. Ruddy Waselynck, Catherine Vanmeenen, Marjorie Fellemann, Carolina Mimo, Martine Genart, Thierry Heraut, entre autres, arpentent ducasses et marchés. -“On est entrés dans les choses sérieuses, ça sent le 25 mai”, l’édition du Peuple sous le bras, l’ex-grand quotidien du Mouvement socialiste tombé entre les mains -“Il a racheté le titre, c’est dingue, mais c’est intelligent”- de Mischaël Modrikamen qui en a fait l’organe de propagande de son mouvement extrêmement de droite. Ironie de l’histoire ? On ne rigole pas.

(…)

Une passante tombée du ciel sombre : “Merci pour votre journal. Je vais lire ça, cette année, il faut réfléchir, on ne peut quand même pas toujours voter pour les mêmes.”

Lire l’article du Soir