La Belgique malade de sa justice

10.05.11 | COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU PARTI POPULAIRE

La libération anticipée de Michelle Martin démontre une fois de plus l’inadéquation totale entre notre justice, nos lois et les convictions profondes de la population belge.

Le Parti Populaire réaffirme plus que jamais que les peines doivent être exécutées. Si la justice ne fonctionne pas et que nos lois ne sont pas en adéquation, le risque est grand que les citoyens se fassent justice eux-mêmes.

Le PP appelle a une réforme fondamentale de notre justice, conformément à ses propositions “Justice et Sécurité : un big bang d’urgence“.

Les criminels récidivistes ou qui ont commis des faits graves, ne doivent pas retrouver la liberté de manière anticipée. Sur ce point, le PP est favorable à des peines incompressibles.