L' "Etat palestinien" s'invite au Parlement wallon

puget

Les débats du jour, au Parlement wallon, concernaient le budget 2015. La déroulé de la séance a été interrompu à de nombreuses reprises par la prise en compte en urgence de résolutions, semblant tomber de nulle part, sur la reconnaissance de l’Etat palestinien.

Tour à tour, le PS, le CDH, le MR et Ecolo y sont allés de leur texte. Le député du Parti Populaire, en préambule de son discours, s’est interrogé sur le caractère urgent du dossier, alors que des mesures bien plus pressantes devraient être prises pour la Wallonie.

André-Pierre Puget a été rappelé à l’ordre car le sujet se trouvait apparemment, lors de son discours, … hors sujet ! Intervenant à nouveau une dizaine de minutes plus tard, lorsque la Palestine était à nouveau le centre des préoccupations, il fut rabroué par le président du Parlement, le CDH André Antoine.

« Ce qui touche les citoyens de notre pays n’est pas une urgence, le plan grand froid par exemple. La Palestine bien. C’est une question de priorités apparemment. Les députés wallons veulent sans doute devancer leurs collègues du fédéral », fulmine André-Pierre Puget. Le Parti Populaire, par la voix de son président Mischaël Modrikamen, s’était déjà exprimé contre une reconnaissance de la Palestine comme Etat.

G.B.