Diplomatic World a rencontré le fondateur et président du jeune Parti Populaire : Mischaël Modrikamen – avocat, éditeur et homme politique – avec qui nous avons eu un entretien à bâtons rompus.

DW : Maître Modrikamen, quel est l’ADN de votre parti ?

modrikamenMaître Modrikamen : La Belgique francophone est atypique en Europe sur le plan politique : tous les partis traditionnels se positionnent au centre gauche, à gauche, voire à l’extrême gauche. Ce n’est que récemment, il y a 5 ans maintenant, qu’un parti de droite démocratique est apparu, alors qu’en Flandre, la N-VA flirte, elle, avec les 30% de l’électorat. Notre parti est issu de la société civile et se veut avant tout responsable. Nous sommes prêts à participer à l’exercice du pouvoir et ne voulons pas être un parti tribunicien. Par contre, nous assumons clairement le fait qu’il faut une rupture avec les pratiques politiques d’aujourd’hui, dans un paysage politique figé, où le personnel politique ne se renouvelle surtout pas. Ce sont les mêmes têtes et les mêmes idées depuis…

 

Lire l’article Diplomatic World