Insécurité : Rendre les armes aux citoyens et restaurer la Garde civique : La peur doit changer de camps !

5 avril 2012 | Communiqué

D’après les études publiées aujourd’hui, la Belgique est devenue un des pays d’Europe les moins surs. Les politiques laxistes menées par les partis traditionnels conduisent à l’explosion de la délinquance. 

Il est temps d’appliquer la tolérance zéro afin que le sentiment d’impunité soit combattu comme le prône depuis longtemps le PP . Mais il est aussi temps de laisser les citoyens qui le désirent se réarmer. Alors que les malfrats se procurent en quelques heures des armes de guerre, les citoyens -qui répondent à diverses conditions d’honorabilité et de responsabilité – doivent être autorisés à s’armer pour défendre leur vie, celle de leurs proches et leurs biens. 

Seul la gauche a peur de citoyens armés et responsables, infantilisant toujours plus les individus. Le PP est favorable à un assouplissement de la législation sur la détention et le port d’armes, de même qu’à une extension de la légitime défense aux biens, pour autant que la riposte demeure proportionnée.

Enfin, la Belgique connaissait la Garde civique jusqu’en 1920, composée de citoyens.  Elle était notamment chargée, au niveau des communes, de monter la garde, effectuer des patrouilles pour la sûreté des personnes, la conservation des propriétés et le maintien de l’ordre public. Le PP entend promouvoir la renaissance de régiments locaux de Garde civique, composée de volontaires dûment formés, pour épauler les forces de l’ordre dans leur travail et faire reculer drastiquement la délinquance.

La peur doit changer de camps !  

Les citoyens ont droit à la sécurité.