Implantation de la Sonaca en Roumanie : le PP monte au créneau pour défendre l'emploi en Wallonie !

La Sonaca va investir entre 10 et 15 millions d’euros en Roumanie après avoir obtenu l’accord des syndicats.

L’équipementier aéronautique justifie sa décision en affirmant qu’il ne s’agit en aucune manière d’une délocalisation, mais d’une décision permettant d’absorber les commandes d’Airbus dans un contexte général de pression sur les prix.

Le site roumain accueillera pourtant des ouvriers travaillant pour maximum 5,5 euros de l’heure, toutes charges comprises ! Ce n’est certes pas à proprement parler une délocalisation, mais cela y ressemble très fort. Que Sonaca « suive » Airbus en Chine, en implantant une usine à côté d’Airbus-Chine, c’est compréhensible. Que Sonaca installe ou rachète des usines en Amérique du Nord ou au Brésil, pour être au plus près du marché nord-américain et de son marché brésilien, c’est parfaitement normal, mais ouvrir une usine concurrente à son siège de Gosselies en Roumanie, c’est inacceptable avec de l’argent public.

La Sonaca est contrôlée à 90 % par la Région wallonne dont les responsables politiques clament régulièrement qu’ils s’opposent à la concurrence déloyale et à toute forme de dumping.

Le cadre construit par nos dirigeants est, en réalité, aujourd’hui défavorable à l’emploi sur nos terres. La Région fait passer ainsi le travail en Wallonie au second plan. C’est un véritable scandale !

Le député du Parti Populaire au Parlement wallon André-Pierre Puget interrogera le gouvernement wallon et lui demandera de revoir le plus rapidement possible sa copie et de privilégier l’emploi en Wallonie où le taux de chômage reste endémique.

Contact : André-Pierre Puget (0479/74 37 73)