Immigration : les négociateurs n'ont toujours rien compris !

29.11.2011 | COMMUNIQUE DE PRESSE 

Le Parti Populaire est atterré par l’aveuglement des négociateurs. Ils ne prennent nullement la mesure des problèmes liés à l’immigration et la colère de la population belge face aux abus constatés.

Les mesures en matière d’immigration sont totalement insuffisantes et pire, risquent d’accroître les sentiments de racisme de la population. Avec le plan de dispersion, des endroits paisibles vont voir débarquer du jour au lendemain, par dizaine sinon centaine, des candidats réfugiés, issus de cultures totalement étrangères, entraînant malaise, insécurité et souvent rejet.     

« Si les citoyens belges sont prêts à accueillir et peuvent être fiers de recevoir les véritables persécutés, ils en ont en effet assez d’être considérés comme une vache à lait pour ceux qui veulent simplement améliorer leur ordinaire, sans avoir contribué à notre sécurité sociale et au bien être commun », déclare M. Modrikamen, président. 

L’immigration non contrôlée coûte en effet 6 milliards € à la Belgique chaque année.

Le PP propose au contraire un plan radical pour limiter l’immigration basé sur l’assimilation, la fin du regroupement familial sauf cas exceptionnels et le traitement des réfugiés en centres fermés dans un court délais, l’absence de toute aide sociale tant que l’on n’a pas contribué au bien être commun pendant une certaine période et enfin la réconduite systématique dans le pays d’origine de ceux qui ne sont pas autorisés à résider dans notre pays ou qui y ont commis des délits.