Il y a Bruneau et Bruneau

01.03.11 | COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU PARTI POPULAIRE

On sait que le PP subit depuis des mois une campagne de calomnie, émanant notamment de M. Aernoudt, son ancien co-président, exclu en août 2010 après avoir été aussi remercié de la Communauté flamande, de Lidé et du MR.
Dernière trouvaille de l’intéressé, le PP aurait exposé des frais de bouche – dispendieux – chez Bruneau (1.400 €), restaurant étoilé bien connu dans lequel d’importantes rencontres politiques ont parfois lieu… (Voir l’Echo de ce 1er mars).
C’est perdre de vue qu’il y a Bruneau et Bruneau, le second étant un fournisseur d’articles de bureau. Le PP fait appel à Bruneau, non pour des mets délicats, mais pour son papier, ses bics, ses classeurs et diverses fournitures de bureau.
On ne sait s’il faut en rire ou en pleurer.

Relevé des factures Bruneau en PDF