Di Rupo I sera le chant du cygne de la Belgique fédérale

6.12.2011 | COMMUNIQUE DE PRESSE 

Le gouvernement de M Di Rupo a manqué une opportunité historique de promouvoir des réformes en profondeur de la société belge. Si les problèmes qui nous accablent sont clairement listés avec même des accents du PP en tête de chapitre (“les citoyens ont le droit à la sécurité”, “pas de droits sans obligations”), l’ensemble des demi-mesures reprises dans l’accord de gouvernement  sont totalement insuffisantes face aux enjeux. Immanquablement, la crise des finances, de l’emploi, de la sécurité, de l’immigration, s’aggravera durant cette législature.    

541 jours de négociations et la montagne a donc accouché d’une souris. Les citoyens seraient d’ailleurs en peine de lister des mesures phares qui marqueraient une volonté de rupture et de renouveau pour notre pays.   

M Di Rupo n’a en outre ni la confiance de deux tiers des flamands, ni de la majorité de leurs députés, alors qu’ils seront les premiers contributeurs des efforts réclamés. 

Enfin, jamais un gouvernement n’aura autant illustré l’incapacité de renouvellement de la classe politique belge. Ce sont des ministres usés par des années, voire des dizaines d’années de participation gouvernementale et épuisés par les récentes discussions de marchands de tapis, qui prêteront serment. “on prend les mêmes et on recommence”.

Tous les ingrédients sont donc réunis pour que le gouvernement de M Di Rupo I soit le chant du cygne de la Belgique fédérale. Le PP se prépare pour la suite !